Poursuite du massacre des animaux à fourrures :

Poursuite du massacre des animaux à fourrures :

Le massacre des animaux dans le seul but de se vêtir de sa peau continue, et prend même de l’ampleur. Une situation à laquelle chacun de nous doit y remédier.

Un chiffre qui ne cesse de monter :

Des millions d’animaux innocents sont chassés et tirés avec des fusils calibrés, seulement pour assouvir l’envie de quelqu’un de porter un vêtement chaud et classe. D’autre part la concurrence accentue la chasse et l’élevage des animaux à fourrure. Plus les nouvelles tendances apparaissent, plus il y aura des animaux victimes de tout cela.

Tel est le cas, des vestes avec des cols en fourrure de renard ainsi que les gants en fourrure de lapin par exemple. Une nouvelle tendance qui ne fait qu’empirer les cas des animaux à fourrure. Toutes ces circonstances ne font que mettre les animaux en danger, et intensifient de plus en plus leurs exploitations dans ce domaine. Les industries arrivent même jusqu’au pôle pour tuer et abattre des phoques ainsi que des ours pour pouvoir plus de fourrure. Une situation inquiétante pour la génération future.

Les femmes et les fourrures :

Les femmes qui sont sensées être sensibles osent encore portées et faire des commandes sur les accessoires à base de fourrures d’animaux. C’est comme si elles ne se rendaient pas compte de ce que les animaux à fourrures ont subit pour leurs procurer cela. Alors qu’en réalité, elles savent bien comment ces articles de tendances et de mode en fourrure sont obtenus et produits.

Pourquoi ferment-elles les yeux sur une telle réalité atroce ? Alors que la solution est aussi entre leurs mains. Il suffit qu’elles n’en achètent plus, ou remplacer les fourrures dans ces accessoires de mode par d’autres matériaux. Certes il est bien possible de changer ces fourrures par d’autres matériaux synthétiques.