Lutter contre les fourrures d’animaux :

Lutter contre les fourrures d’animaux :

Tuer une dizaine de renards pour faire un manteau, c’est une mode de pensée qu’il faut changer chez certaines personnes. Une action vraiment nuisible qui doit être éradiquée et interdite par les lois.
Se battre pour arrêter le fait d’utiliser les fourrures d’animaux pour être transformés en vêtements, ou pire encore en tapis par exemple, s’avère un combat difficile à mener.
Mais si on se met dès maintenant, il n’y a aucune raison qui pourrait nous empêcher de triompher de cette sauvagerie envers les animaux.

Pourquoi devons-nous lutter contre cela ?

Les méfaits et inconvénients que le fait d’élever des animaux, ainsi que les capturer en pleine nature touchent chacun d’entre nous. Le fait de connaître ce que ces animaux subissent et endurent, fait souvent sortir les yeux de la tête.
Des actions humaines qui sont horribles et indignes envers ces animaux et tout cela pour un simple manteau en peau de phoque par exemple, ou bien pour un simple col de pull avec la peau de quelques renards. Le fait d’acheter un manteau en fourrure de renard est possible sur Internet. Plus de 50 millions d’animaux à fourrure sont sacrifiés chaque année dans le but de produire des vêtements chics. Un chiffre bien triste pour l’état de la biodiversité mondiale en ce moment.
En plus les vêtements élaborés avec les fourrures d’animaux sont des produits qui sont possible d’être fabriqués à partir et avec d’autres matériaux synthétiques qui préservent comme même aussi le fait d’être chic.
Il n’est pas alors indispensable de tuer des animaux pour suivre la tendance et la mode. Réagissez ! Ne restez pas neutre devant tout cela !
Vous pouvez faire part de vos commentaires concernant les produits à base de fourrures d’animaux. Montrez leurs que vous n’êtes pas d’accord et que vous êtes déçu aussi.

http://www.influencia.net/fr/actualites/com-media,engaging-ideas,bonne-fourrure-prix-discount,4844.html

http://www.meltyfashion.fr/furdiscount-com-le-faux-site-de-lutte-contre-l-industrie-de-la-fourrure-a350466.html