Les animaux à fourrure en voie d’extinction

Les animaux à fourrure en voie d’extinction

Une industrialisation massive

Les animaux sont les premières victimes de l’industrie de la fourrure. Avec un chiffre d’affaire de plus de 15 milliards en 2007 l’industrie de la fourrure continue sont expansion. Expansion nuisible voir qualifier de génocide pour les animaux à fourrure comme les renards, les lapins et plus récemment les chiens et chats.

Une captivité néfaste

Les animaux à fourrure sont très recherchés et pour cela ils sont victimes d’une chasse excessives de la part des fourrures. Ces élevages portent fortement atteinte à la liberté de sas animaux qui est mise en cage dans des espaces restreints. Des études ont montré que cette captivité est néfaste pour ses animaux qui ont besoins de vivre dans leur milieu naturel et non dans des cages.

Le fait de ne pas être dans son milieu afflue sur les comportements de ses animaux qui les mettent dans un état de stress permanent. Stress nuisible pour son développement et occasionnant ainsi certains troubles mentaux et physique.

Pour répondre à une attente industrielle des millions d’animaux son chaque année exécuté. Plusieurs animaux sont capture de force hors de leur habitat pour finir dans des élevages avec aucune chance de vie descente et de survie.

Des animaux torturés

Les conditions abattage de ces animaux sont vraiment inhumaines. Plusieurs de ces animaux sont capturés de manière sanglante avec des pièges à mâchoire pour les chiens par exemple. Ou encore ils sont battus à mort gazé et même électrocuté.

Après leur capture ils sont entassés dans des cages tellement minuscules qu’ils sont obligés de faire leur besoin dans ces cages. Ce qui apporte une image assez choquante de la réglementation de l’hygiène dans certains élevages.

Les animaux ne sont plus considérés comme des êtres vivants dans ses élevages, mais comme des objets.