Le secret des fermes à fourrure

Le secret des fermes à fourrure

La mode de la fourrure une mode meurtrière

La fourrure a toujours fait partie intégrante de la vie de l’homme. Depuis l’âge de pierre les premiers hommes chassaient les animaux pour y mangeaient leur chair, prélevaient leur os pour en fabriquer des outils et enlevaient leur fourrure pour en faire des habits pour ce protéger du froid.

De nos jours, la fourrure est devenue un article de mode de luxe exhibé aux autres pour clamer le rang social et la réussite économique. Elle a pris des allures d’accessoire dont l’indispensabilité n’est pas vraiment reconnue et peu de personne en mesure le vrai prix en vie animal.

Bon nombre de personnes ne connaissent pas la vraie histoire de leur vêtement à fourrure si cher à leurs yeux. Derrière cet accessoire de mode se trouvent cacher des atrocités inimaginables faites sur des animaux innocents et qui n’ont rien fait de mal.

La face cachée des fermes à fourrure

Avant d’être si fièrement portés, ces animaux sont d’abord chassés parfois à l’excès pour combler la demande. Les conditions de capture donnent un avant-gout du traitement que ces animaux vont subir. En effet pour les capturer la méthode phare des éleveurs est le piégeage en utilisant les pièges à mâchoires faciles à utiliser et économique au détriment des animaux.

Le traitement, de ces animaux reste encore plus cruel du simple fait qu’ils sont confinés dans des cages minuscules grillagées sans aucun suivi médical sur les animaux. Ses animaux subissent d’importants stress nés de leur captivité. Cette captivité accentue des troubles de comportement chez ces animaux les poussant ainsi a s’entre dévoré.

Suris sur le gâteau, pour généré plus de profits et de préservé la fourrure les éleveurs ne font pas attention à facilité la mort de l’animal lors de l’opération d’abattage.