La fourrure et les impacts sur l’homme et son environnement

La fourrure et les impacts sur l’homme et son environnement

L’industrie de la fourrure présente un impact considérable dans l’environnement. En effet, sans le savoir le fait de porter des vêtements à fourrure contribue à la dégradation de l’environnement. Ces impacts influences tant le climat que la santé humaine. On peut voir entre autre plusieurs impacts comme :

Un impact pour l’homme


Les hommes sont les premiers affectés par la pollution qu’engendrent les usines à fourrure ou fermes à fourrure. L’utilisation de produit dangereux et toxique dans le traitement des peaux d’animaux constituent un danger pour l’homme.
Les vêtements à fourrure comme tous les vêtements subissent une industrialisation, un procéder qui commence après l’abattage jusqu’à leur exposition dans les vitrines. Les procéder en matière de fourrure sont habituellement le tannage, la teinture et le blanchiment. Selon plusieurs investigations, afin de mieux conserver la qualité de la fourrure, certains industriels de la fourrure n’hésitent pas à utiliser des produits dangereux comme le formaldéhyde ou du chrome et ses dérivés. Ces produits sont toxiques et répertorier comme des produits hautement cancérigènes. En effet, lors du tannage les ouvriers peuvent être exposés à des leucémies ou à des cancers des testicules

Un impact sur l’environnement

L’environnement est le deuxième affecté par la pollution puisque les fermes à fourrure exécutent plus de 60 millions d’animaux à fourrure par année, on peut constater une très grande concentration en cadavre et en excrément d’animaux dans ces lieux.
Les excréments d’animaux contiennent des azotes et des phosphores qui sont emportés par la pluie et se déversent dans les cours d’eau et sources souterraines.
Après avoir arraché les peaux les cadavres d’animaux sont incinérés. Cette incinération émettent de gaz nocif qui comportent du monoxyde de carbone, de l’oxyde d’azote, du dioxyde de soufre, de l’acide chlorhydrique qui en masse peut être nuisibles pour l’environnement