Ce que cachent les vêtements à fourrure

Ce que cachent les vêtements à fourrure

Il n’y a rien de beau dans la réalité cachée par les articles de tendances derrière les manteaux, les gants, les sacs, les bottes fabriqués à partir de fourrures d’animaux.

Ces styles vestimentaires ne reflètent en fait que de la souffrance, de la barbarie ainsi que d’atrocité envers les animaux. Des animaux qui n’ont rien fait de mal et pourtant qui sont traités comme les pires terroristes.

Empoisonnement et mutilation des animaux :

La mutilation est définie comme faire perdre ou détruire un membre, ou un organe d’un animal sans chercher à le tuer. C’est ce que les animaux subissent avant d’être enlevés de leurs peaux.

Des animaux chassés dans la nature, tirés par des vrais bals, ou capturés par des pièges, voir même empoisonnés, tout cela dans le seul but de se vêtir avec leurs fourrures.

Ces animaux à fourrure sont traités de telle sorte que leurs pelages ne soient pas détruits ou abîmés. Ces traitements ne répondent à aucun besoin biologique de ces animaux, comme pour un vison qui a l’habitude de se baigner par exemple, et bien les éleveurs le privent de cela.

Ils ne sont pas élevés pour leur donner une meilleure condition de vie, ces animaux à fourrure sont ainsi pour chercher de profit et de l’argent en faisant de leurs fourrures des articles de mode.

Des effractions et de la corruption :

Beaucoup d’animaux sont abattus dans leurs environnements naturels sans autorisation, ceci est le cas pour les vautours ainsi que les rapaces par exemple.

Les lois concernant la protection des animaux ne sont pas respectées. L’humanité et la sensibilité de certains hommes sont substituées par le profit ainsi que le luxe.

Les pots de vin que les producteurs donnent aux autorités pour pouvoir poursuivre leurs gestes d’atrocité envers les animaux.